21 avril 2016

Comme un frère

comme_un_frer

 

COMME UN FRERE

de Françoise Jay

"Gaspard tourne la tête vers Lorenzo. C'est la première fois que Lorenzo voit son visage en entier. Et, à cet instant, c'est le visage de quelqu' un qui se noie...."

 

Ils ont 18 ans. Ils s' appellent Gaspard et Lorenzo. Ils sont tout deux alités à l' hôpital, un geste idiot, inexpliqué, inexplicable les a menés ici...

A part ça, ils n' ont rien en commun.

Lorenzo, seul garçon au milieu de six soeurs dans une famille aimante, soudée, chaleureuse....bien que blessée par la disparition du papa deux plus tôt... Apprenti menuisier, non pas par choix, mais parce qu' il faut bien gagner sa vie!

Gaspard, lui est l' aîné des trois frères. Il vit dans une famille aisée, froide, où on ne se parle pas, on ne communique pas,... Il a un père avocat, toujours absent. Gaspard est étudiant en math sup, non pas par choix, mais pour répondre aux exigences de sa famille.

 

Rien en commun et pourtant!

Une amitié extraordinaire va très vite unir ces deux là. Lorenzo le bavard, l' exubérant, le questionneur qui va pousser Gaspard dans ses retranchements, l' amenant à regarder en face ses envies, ses désirs, sa passion pour le théâtre, son envie d' intégrer une école de théâtre...

Et si pour Lorenzo Gaspard était le l' élément déclencheur qui lui permet de faire des choix qu 'il n' a jamais osé faire lui même.

Ils sont soudés comme des frères. L' un avec l 'autre ils oseront tout.

Ce roman est un coup de coeur qui aborde des thèmes très variés comme la famille, la difficulté de prendre son propre destin en main quand celui-ci est différent de celui qu'on l' on veut vous imposer ou que la vie vous impose.

Il parle d' amitié, d' amitié sincère fraternelle, celle qui fait du bien et qui bouscule parfois aussi.

Il parle des difficultés de la vie que chacun affronte comme il le peut : le silence d' une soeur face à la mort d' un père, les larmes jamais versées, les larmes qui ne veulent plus cesser de couler et qui vous font un bien fou.

Il parle de la difficulté des prendre des décisions que l' on sait bonnes pour soi mais qui pourront, qui vont très certainement blesser les autres...

Il parle de la difficulté de grandir quand un être vous manque, qu 'il soit disparu et tout simplement inaccessible bien que présent.

Un roman très sensible et pourtant rempli d' humour surtout grâce à Lorenzo et sa famille.

Posté par VirginieDelattre à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Comme un frère

Nouveau commentaire