Biblioado

30 octobre 2017

trop tard

 

MAINTENANT QU'IL EST TROP TARD

de Jessica Warman

"...Les gentils sont récompensés et les méchants punis. Raisonner ainsi est vital, car il n'y a rien de plus effrayant que le moment où la vérité éclate : la vie est injuste et parfois cruelle. Nous ne sommes jamais à l' abri. Pour un enfant, c'est incompréhensible. Pour un adulte, c'est une raison de craindre le pire; on peut être englouti par la tragédie d'un instant à l' autre...."

Ce sont les fêtes de fin d' année. Ils sont au sous-sol à entendre les parents s'amuser. Et il est là derrière la porte vitrée. Il rentre, il se saisit de Tortue et il part.

Le roman commence par cette scène terrible, angoissante, glaçante, effrayante... de part se facilité et son manque d' humanité.

Deux témoins à cette scène : Rémy ( un petit voisin) et Samantha (la grande soeur de Tortue), tétanisés ils vont désigner Steven comme étant celui qui était déguisé en père Noël et qui a kidnappé Tortue.

On retrouve cette famille détruite, anéantie quelques années plus tard. Ils ont tous grandit, tous vieillit...Mais tous survivent comme ils le peuvent à cette épreuve. Tous tentent de faire face, de continuer à vivre. Les sentiments sont différents pour chacun. Comment survivre sans sa fille, sans savoir où elle se trouve... Comment survivre quand on a vu sa propre soeur disparaître et qu'on en éprouve un terrible sentiment de culpabilité... Comment vivre et survivre avec le regard des autres, avec cette absence qui emplie toute votre vie. Comment vivre avec le fait que la coupable désigné va perdre la vie. Comment vivre avec les reproches, la colère, l' anéantissement?.... Et puis tous ces souvenirs qui reviennent, qui hantent les rêves, les photos aux détails qui sont de moins en moins insignifiants....

Un roman très sensible, où le thème principal : la disparition d' un proche amène une multitude de questions : comment survivre, la peine de mort nous soulagera-t-elle, comment ne pas en vouloir à ceux qui ont vu et non rien fait, l' enquête a-t-elle était menée comme elle aurait du, avons-nous été des bons parents nous qui n' avons plus notre fille, ...

Un bon polar, un roman psychologique qui nous emmène dans les fonds de l'âme humaine, dans ce qu'elle peut avoir de meilleure comme de pire... Un récit quelques fois un peu long, mais terriblement glaçant.

 

Posté par VirginieDelattre à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 septembre 2017

rencontre du dernier espoir

 

LA RENCONTRE DU DERNIER ESPOIR

De Kelley York

 

Comme très souvent la couverture a été très importante dans le choix de ce roman, elle m' a intriguée, m'a attirée...Et puis, une  lecture rapide de la 4eme de couverture et là j' ai eu  la certitude que j' avais affaire à un roman qui n' allait  pas me laisser indifférente voir même me bouleverser.

ET C'EST CHOSE FAITE! 

Avec une thématique très difficile qu 'est le mal-être adolescent...celui qui mène certains d' entre eux sur la route du suicide, l' auteur par le biais de multiples thématiques (la maladie, l' homosexualité, l' abandon, la non acceptation de soi, la solitude,....) nous fait croiser la route de 3 jeunes ados-adultes qui fréquentent un site internet Suicide Watch, forum pour ceux qui songent à la mort.

Vincent, que la vie a terriblement mal-mené va y faire la rencontre de deux jeunes ados, un garçon, une fille...

"...car si je mets de côté tout ce j' ai subi toute ma vie - l' insécurité, la souffrance, la solitude, la dissolution complète de toute pensée sensée ou rationnelle et l' impuissance éprouvée quand je sentais monter ces épisodes de panique- qu' est-ce qu' il reste? Le vide? Je prends des cachets qui m' anesthésient totalement. Des cachets qui me vident de tout et me laissent complètement creux. Parfois je les prend car ce vide est la seule chose qui empêche mon coeur d' exploser. Voilà à quoi ça ressemble dans ma tête; toutes ces émotions que je ne sais pas comment faire sortir..."

Il ne connaît rien d' eux, même pas leur nom, juste un pseudo, même pas leur histoire....Au fil de discussions, de non-discussions, une chose incroyable se passe, un lien, un lien très fin se tissent entre eux... jusqu' au jour où ils vont se rencontrer.

 

Et là le roman plonge dans une toute autre dimension, la dureté de leur vie est toujours là mais avec ce lien si petit soit il une lueur d' espoir va apparaître dans la vie de certain d' entre eux...de l' espoir mais aussi de l' apaisement. Rien n' est gagné la vie continue d' être dure avec eux mais ce lien si fin va se transformer en une amitié sincère et profonde...L' amour unira ces trois là.

"Il y a une époque où tout était perdu et j' étais seul. La tristesse, la souffrance, tout paraissait infini. Quand on navigue seul en pleine tempête, on ne sait pas comment s' en sortir, on doute même que cela soit possible. Je continue de naviguer, mais aujourd' hui, je ne me sens plus aussi  perdu. Je continuerai d' essayer. Je te le promets...."

Un roman bouleversant, des personnages très attachants, une lecture quelque fois douloureuse..mais on a envie de les accompagner jusqu 'au bout...Un roman qu' on lit d' une seule traite, portée pas cette écriture directe sans fioritures et une bande son extra ( un des ados est fan de musique... la musique de Queen flott entre les mots de Kelley York)

La thématique est vraiment difficile, un roman que je proposerai à la lecture pas avant 15 ans.

 

Posté par VirginieDelattre à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

7 jours pour survivre

 

7 JOURS POUR SURVIVRE

De Nathalie Bernard

L'auteur nous plonge dans les paysages sauvages, somptueux et froids du Canada, où un drame terrible a lieu.

Une jeune amérindienne, Nita, 13 ans est kidnappée sur le chemin du collège. Commence alors une course contre la montre, contre le temps, contre la peur, l' angoisse, l' envie de vivre, de survivre, de lutter contre la folie d' un homme, contre les éléments naturels.....

Pourquoi elle? Parce qu' elle est amérindienne?.... Elle, jeune fille ordinaire passionnée de photographies.

Et lui,  quelles sont ses motivations? Pourquoi l' avoir choisit, quelle folie habite ce personnage?

Une enquête, deux flics, une angoisse, du déjà vu, un sentiment d' impuissance....

Nathalie Bernard nous propose avec cette histoire un très bon polar où tous les codes du genre sont présents. Elle nous livre un récit glaçant, angoissant. On est sur la corde raide tout comme les personnages de ce thriller très bien mené. On y croise des personnages qui font preuve de courage, de dépassement de soi, faisant appel pour certain à leurs instincts les plus profonds, à leur origine et ce qu' elles ont pu leur apporter... Des personnages au profil psychologique très travaillé, un tueur méthodique, une kidnappée courageuse au delà des limites de son propre corps, des flics tenaces, investis....

Un polar pour ado, mais pas que,  à conseiller à tous les amateurs du genre.

Posté par VirginieDelattre à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 septembre 2017

desolation road...

desolation road

 

DESOLATION ROAD

de Jérôme Noirez

 

"Ne soyez pas triste le jour de mon exécution . Vous n' avez aucune raison de l'être. Car moi, je ne le serai pas. A l' évidence, ma vie aura été brève, mais vous savez, il y a aussi des vies qui sont bien trop longues. Et ça, monsieur, je crois que c' est pire. Des vies trop longues et sans amour, des routes droites et sans fin...."

 

Etats Unis, 1930. Elle s' appelle June. Elle a 17 ans. Elle est amoureuse de David. Tous deux fuient leur famille, leur existence malheureuse.

Il fuit et pour survivre, ils commettent le pire.

 

June raconte son histoire à Gayle, journaliste. Elle se livre... et il nous livre son histoire.

 

June est un personnage aussi troublant qu' attachant....

 

Un roman trés sensible qui traîte de thèmes tel que la peine de mort, la misère sociale dans cette amérique des années 30. Un trés beau roman. Un coup de coeur

Posté par VirginieDelattre à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juillet 2017

tornade_575239

 

 

 

C' est la couverture de ce roman qui m' a interpellée. Cette jeune fille seule au regard perdu, affolée.... ce gris.... un gris de ciel d' orage.
Cette couverture est à l' image de ce roman (ce qui n' est pas toujours le cas...elles sont parfois trompeuses!).


On y fait la rencontre Jersey, jeune ado, qui ce jour là reste seule à la maison... Sa mère et sa petite sœur sont parties au cour de danse.
Et  cette alerte météo... prudence tempête,  risque de tornade.

Et là le monde de Jersey bascule. Elle va vivre seule le déchaînement de la nature. Des instincts de survie se réveillent en elle. Elle se cache dans la cave et elle subit seule cette folie, elle attend.... Et puis plus rien....

Plus aucun repère, rien ne sera plus comme avant. Elle est seule. Où est sa famille?

Un roman qui commence comme un film catastrophe. Les descriptions sont remarquables, on entend les bruits de fracas, le bruit du vent.....
Le jeune Jersey est remarquable de courage pour affronter  cette tornade et l' après qui s' avérait tout aussi destructeur.

Un très bon roman sur la famille, la place de celle-ci. Qui nous amène à nous poser une multitude de questions... Qu'aurions-nous fait à la place de Jersey.... Comment continuer qu' en il n' y a plus rien ,plus personne...


Une belle leçon de vie

Posté par VirginieDelattre à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 juillet 2017

cvt_Les_geants_2225

 

LES GÉANTS

Benoît Minville

 

 

Benoît Minville nous emmène avec son roman sur la côte basque. On y fait la rencontre de deux familles : celle de Marius et celle d' Estéban.


Deux familles unies, aux liens très forts... un véritable amour au sein de ces deux clans.


Marius et Estéban sont deux amis, unis, fidèles... passionnés de surf.... une amitié fraternelle. "...Ce duo inséparable qu' ils formaient : les princes surfeurs du labourd! Deux philosophies  différentes. Pour Marius, si les vagues naissaient, c' était pour que l' on puisse fonder en elles. Pour Esteban c' était pour le portait en triomphe! Mais une même amitié...." Ces deux ados profitent de la vie , les grandes vacances commencent :  au programme, surf, copains, les filles...


Et puis surgit dans la vie de Marius un secret enfoui depuis 20 ans. Tel une déferlante, ce secret va tout emporter ; brisant sur son passage la confiance, les valeurs qui unissaient et faisaient de cette famille ce qu' elle était.


Le roman bascule alors dans un tout autre univers celui du banditisme, du vol.... et apparaissent alors d' autres valeurs, d' autres dangers.

J' ai beaucoup aimé ce roman surtout grâce à ces liens familiaux, amicaux très forts et surtout par cette capacité qu' ont les personnages à comprendre, à user de ces valeurs puisés au sein de cette famille pour pardonner, rebondir....                                  

Posté par VirginieDelattre à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 juillet 2017

si j' étais un rêve...

CVT_Si-jetais-un-reve_8154

 

SI J' ETAIS UN REVE...

Charlotte Bousquet

 

Si ce livre était un genre littéraire...?

Il est un magnifique roman épistolaire. En effet Charlotte Bousquet nous propose une correspondance entre deux jeunes lycéennes. Le projet est à l' initiative de leurs professeurs respectifs. Les règles sont claires. Elles s' écrivent. Leur lycée devient la boite aux lettres de leur correspondance. Elles vont se prendre au jeu. Chaque lettre est attendue, espérée....

Si ce livre était un sentiment...?

Il est l' amitié. Une amitié sincère entre deux jeunes filles qui ne se connaissent absolument pas, qui ne se sont pas choisies. Mais qui au fil de leur correspondance vont apprendre à se connaître, à s' apprécier. Elles sont différentes aussi bien physiquement que socialement, psychologiquement... Pour l' une c'est la passion des mots pour l' autre c' est  la passion du dessin ... en commun la révolte (contre un pays et ses injustices, contre la cité, contre la famille,...). Leur correspondance va leur faire du bien, elle va les unir, les poussant l' une et l' autre à la confession, à en dévoiler toujours plus sur soi.....

"Un ami, c'est celui qui vous laisse entièrement libre d' être vous même [...] C' est ce que signifie l' amour véritable : permettre à l' autre d' être ce qu' il est vraiment. - Jim Morrison

 

Si ce livre était un coup de coeur...?

 

Il serait un très gros coup de coeur. J' ai beaucoup aimé ces deux jeunes filles. L' auteur nous propose des personnages au profil psychologique très travaillé. Deux jeunes filles au fort caractère sachant l' une comme l' autre prendre des positions et décisions fortes.  Il parle d' amitié mais aussi d' acceptation de soi de l' autre tel qui l' est ...

L' auteur mène trés subtilement ce roman jusqu' à un dénouement inattendu

"Je crois qu' on a tous une bonne étoile sauf que des fois elle est bien  planquée, certaines même plus que  d' autres il faut aller la débusquer." - Grand Corps Malade

 

 

Posté par VirginieDelattre à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juillet 2017

chala une enfance cubaine....

 

CHALA

 

CHALA UNE ENFANCE CUBAINE

réalisé par Ernesto Daranas

Je viens de finir, à l' instant ce film ....et comment le dire? J' ai été émue aux larmes par ce film fort, intense, éblouissant.

On se retrouve à Cuba, dans un quartier pauvre... Une école, des enfants, une maîtresse, une hiérarchie, un régime,...

Parmi tout cela, il y a Yeni, une jeune fille dont le papa est en situation irrégulière.

Il y a Chala, un jeune garçon vif, écorché par la vie (une mère à la dérive, des responsabilités qui ne sont pas les siennes, des combats de chien pour survivre...).

CHALA3

Et il y a Carmela, une  institutrice, LEUR institutrice.

"Si tu ne veux pas qu' ils deviennent délinquants, ne les traite pas comme des délinquants..."

Elle est dévouée à sa mission d' éducation mais bien plus encore, elle veut faire fi des règles, de sa hiérarchie...elle veut les aider à s' en sortir. Elle est prête à tout pour y arriver... Une chose est sure, elle est pour beaucoup d' eux le soutien, la bouée qui permet de ne pas couler... de ne pas sombrer définitivement, elle est celle qui permet de grandir, de mûrir, elles est pour certains la grand-mère qu' ils n'ont pas.

CHALA2

 

Une histoire intense, forte, quelques scènes très difficiles ( la pauvreté, les combats de chien,..), une injustice qui fait mal,.... une histoire pleine d' amour et qui  surtout est celle d' enfants avec une vie d' enfant, les jeux, les disputes, la découverte de l' amour, les bêtises.

 

De très beaux personnages campés par des acteurs, pour certains, lumineux et d' une grand maturité.

 

Un très gros coup de coeur.

 

 

Posté par VirginieDelattre à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 juin 2017

a la dure

 

A LA DURE

Rachel Corenblit

 

"A la dure" de la collection d ' une seule voix.

Comme toujours dans cette collection ça va vite, c' est bref, net et concis.

Cette fois-ci avec Rachel Corenblit nous abordons les thème de l' addiction; l' addiction aux drogues dures. Un frère, une sœur, l' histoire d' une entraide d' un jeune frère pour se grande sœur. Six jours ensemble, avec nous, il nous raconte, il essaie de comprendre. 6 jours pour survivre......

Un coup de cœur.

 

 

Posté par VirginieDelattre à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mai 2017

 

 

la-recc81volte-deva-elise-fontenaille

 

"Les gens ont du mal à comprendre, mais je l' appelle quand même papa mon bourreau."

 

"La révolte d'Eva"..... j' en suis restée sans voie.... sans réactions possibles....

Elise Fontenaille nous propose ici, une histoire tirée d' un fait réel.

Une famille, une femme, une mère, une épouse et ses filles, toutes sous l' emprise d' un être violent, cruel,.... aux méthodes d' éducation épouvantables.

Cette histoire nous est racontée au travers du personnage d' Eva une des filles qui supporte l' indicible, l' impensable. Pour elles aucun soutien, aucune aide; leur monstre de père fait peur! Et pour Eva les seuls échappatoires sont la nature, la forêt , le chien et une seule et unique amie de classe.
Elles supportent tout jusqu' au jour où il s' en prend à sa petite sœur qu' elle retrouve recroquevillée tel un petit hérisson apeuré...et c' est la fois de trop.


Avec des mots simples mais percutants, sans fioriture aucune l' auteur nous livre un témoignage poignant, cruel d' une jeune fille qui supporte, qui survit , qui doute de sa responsabilité dans cette vie, qui déteste, qui aime malgré tout....


C' est un témoignage révoltant, où la jeune Eva prend la parole pour elle mais aussi pour tout ceux qui n' ont jamais osé, qui n' ont jamais parlé.

Ce roman fait parti de la collection doado noir, une collection qui propose toujours des romans d' une très grande intensité.

 ENFANCE EN DANGER  appelez le 119 ou www.allo119.gouv.fr.

 

 

 

Posté par VirginieDelattre à 16:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,