02 juin 2013

"Toutes les jeunes filles aiment les romans"

ava-prefere-se-battre

Suite des aventures d'Ava, après un premier opus que j'avais trouvé charmant. Si Ava préfère les fantômes ressemblait à un cluedo grandeur nature dans une atmosphère anglaise très feutrée (l'action se déroulant principalement dans le manoir de l'oncle d'Ava), dans ce second tome, Ava se met à explorer avec plus d'ardeur l'île de Jersey. Ava, jeune ado de bientôt quinze ans, a cette étrange faculté de voir les fantômes et de pouvoir communiquer avec eux. Elle est donc désignée à la fin du premier tome comme "consolatrice", c'est-à-dire humaine qui possède le rare pouvoir de permettre aux fantômes de quitter leur vie d'errance afin de rejoindre l'éternel. Toutefois, son nouveau job d'été ne va pas se passer aussi bien qu'elle l'espérait : certains fantômes vindicatifs refusent de la prendre comme consolatrice car elle est vivante et de surcroît française ! Ava va devoir se battre pour s'imposer, et heureusement, elle aura de précieux alliés dans la bataille : son ami Harald, Viking de huit cent ans et un charmant jeune livreur de pizza, Marco (qui lui est bien vivant !) ...

Un second volet agréable, où l'on découvre l'importance pour l'intrigue d'un mug avec le drapeau anglais et d'une thermos à l'effigie de la reine, où l'on apprend des idées reçues sur les françaises et où le lecteur plonge avec délice dans les charmes de Jersey. Maïté Bernard nous offre d'ailleurs un véritable éloge de l'île qui nous donne bien envie de la découvrir. Une enquête policière légère, mâtinée de surnaturel et de préoccupations adolescentes, le tout dans une ambiance british où la tasse de thé est de rigueur : un plaisir à ne pas se refuser !

"Après les clichés, j'ai bien peur que ce ne soit le moment des banalités. J'aime Jersey parce que c'est joli et parce que c'est  beau. J'aime Jersey parce que vos sous-bois sont mignons, parce qu'il y a des fleurs et des papillons partout, parce que rien ne semble plus rassurant que vos vaches en train de brouter et que soudain, au détour d'un virage, on tombe sur la mer et on est frappé par la majesté de votre horizon. J'aime Jersey parce que j'aime prendre le thé chez Rosie's au marché de Saint-Hélier et que la serveuse m'appelle honey, sweetheart et darling..."

Posté par Caroline Dumont à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur "Toutes les jeunes filles aiment les romans"

Nouveau commentaire