30 octobre 2015

pensee assise

 

PENSÉE ASSISE

Mathieu Robin

" Gamin, j' avais imaginé une vie d' adulte comme un paradis de permissions... Seulement à 15 ans, mon opinion avait changé. J' avais eu cette révélation terrible que mes parents étaient des enfants qui avaient vieilli... Je comprenais qu 'un jour je serais aussi vieux que mémé... Si mes parents avaient toujours raison, c'était uniquement parce qu 'il avaient le pouvoir de me botter le cul... Un monde s' effondra!   Une secousse sismique, voilà ce qu 'il me fallait! "

Au travers de ces quelques pages, Théo, jeune homme dynamique, drôle, nous raconte son histoire : une partie de son enfance, ses rêves, ses désirs et  son accident.

Accident qui l' a laissé paralysé des jambes....

Il décide de laisser cet accident derrière lui, de vivre "normalement" bien que confronter aux difficultés du quotidien (les trottoirs, les distributeurs de billet trop hauts,.... la vie à hauteur d' enfants...) et au hasard d' une soirée rencontre Sofia. Sofia , dans les yeux de laquelle il se voit beau, plus drôle... Elle l' a regardé lui et pas son fauteuil....

Une jolie relation s' installe entre eux . Mais très rapidement Théo a le sentiment qu' à côté d' elle son handicap paraît encore plus évident et devient bien vite insupportable... Lui qui ne rêve que d' une chose :  se tenir debout pour embrasser Sofia comme un couple "normal".... (ce qui lui vaut d' échafauder des projets plus abracadabrants les uns que les autres)

 

Avec beaucoup d' humour, de phrases courtes et cinglantes "on commence une conversation à la tombée de la nuit avec un Botticelli et on la finit au lever du jour avec un Picasso,..." reflétant l' état d' esprit de Thé (colère, frustration,...), de simplicité, ce roman aborde le thème du handicap, certes mais aussi et  surtout la thématique de l' acceptation de soi quelque puisse être notre situation.

 

Posté par VirginieDelattre à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur PENSÉE ASSISE Mathieu Robin " Gamin, j' avais

Nouveau commentaire