09 juin 2016

LA LETTRE DE MON PERE : une famille de Tunis dans l' enfer nazi...

LA LETTRE DE MON PÈRE  une famille de Tunis dans l' enfer nazi Frédéric Gasquet   "...Je n'en veux pas à ceux qui m'ont condamné, ils sont pris dans un engrenage. La vengeance n' a jamais servi à rien...."   Ce roman est l' hommage d' un homme pour son père, son oncle et son grand-père. Frédéric Gasquet, né Scelma, nous emmène en 1944, à Tunis, époque où son père, son oncle et son grand-père sont arrêtes puis condamnés à mort par l' Allemagne nazie. Commence alors le récit de sa propre vie, avec l' absence... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 octobre 2015

Ma mère est prostituée...Bon...

  BIG EASY Ruta Sepetys "Patrick m' avait expliqué que je pourrais facilement obtenir une bourse de l' une ou l' autre université de la région. Mais la seule idée de revoir les élèves du lycée et d' être la fille dont la mère est une putain-qi-se-balade-toute-nue-sous-un-manteau-de-fourure m' était insupportable. Je n' aurai jamais la moindre chance d^être normale. Willie trouvait que c' était assomant d' être normal et que je devais au contraire être heureuse d' avoir un peu de piquant.... Quelque fois j' avais envie de... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 septembre 2015

Quand rien ne va...

  LE PARTY D' EMILIE Nadia Lakhdari king "C' est officiel. Je suis alcoolique. J' ai ouvert la bouteille de brandy à 11h44. Je ne peux même pas me faire croire que c' est l' après midi. Je bois le matin. Seule. Il vaut mieux que je cesse de penser à ma solitude (le jour de noël) je risque d' avoir l' alcool triste...  12h13 vous savez quoi?  ma dinde est fichtrement bonne. Un verre de vin rouge et une assiette de dindon rôti, farci aux pommes : un délice. Dire qu' il n' y a personne pour apprécier ça. Si ce n'... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 septembre 2015

Plus d'argent en échange d' un service...

  LA BOITE Anne-Gaëlle Balpe   Il s' appelle Malt, elle s' appelle Jen. Ils sont ensemble et vivent depuis toujours dans une petite ville perdue, perdue sur la carte, perdue économiquement, perdue socialement. Ils "zonent", ils rêvent de s' en sortir , de partir, de vivre ailleurs, de vivre mieux, de vivre... Ils ont leur banc attitré, leur banc de tout les jours, où la routine s' écoule.. Et puis un jour une boîte. Ils l' ouvrent, à l' intérieur quelques euros et un mot... "Plus d'argent en échange d' un... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 septembre 2015

Ronde comme la lune...

  RONDE COMME LA LUNE   MireilleDisdero   "...Si Claire et moi n' étions jamais passées à l' acte, c'était parce que j' étais trop ronde pour plaire ou pour oser y croire (la sur-bouffe engendre la disette du coeur, ne cessais-je de me répéter), et elle à cause de son besoin de perfection..." "Ronde comme un lune" est un roman, qui tout en finesse, avec humour, avec une héroïne très lucide et très mature et avec beaucoup d' intelligence, aborde le problème du poids chez l' adolescent. Il aborde également le... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 août 2015

t   NOUS LES MENTEURS E . LOCKHART   "Nous les menteurs" est un roman d' une grande force psychologique, accompagné d' un suspens prenant.... et d' une fin surprenante.... C'est l' histoire de ces 4 menteurs, ( Mirren, Johnny, Gat et Cadence) cousins, faisant partie d'une riche famille américaine, ne se voyant que l' été, qu' ils passent sur une île appartenant à la famille depuis des générations.... On y suit le récit de Cadence, une des quatre que l' on retrouve l' été 17, malade, perdue, amnésique... Mais que... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 juillet 2015

EMBARDEE de Christophe Léon   "Le losange rose cousu sur la poitrine du veston de mon papa passager est déchiré à l' endroit où une pointe rebiquait déjà. Mon père conducteur, lui, refuse de porter ce qu 'il qualifie d' "humiliation", contrevenant ainsi à la loi, au risque d' être arrêté et mis en détention. Les témoins affirmeront plus tard, lors de leur déposition, ....ils le verront ensuite l' adosser contre le mur et lui parler doucement, comme à un enfant... tout prêt de l' oreille. "Trop affectueusement pour être... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 juillet 2015

Ton compte recensait 3000 SMS rien que pour le mois de janvier!

  MARION 13 ANS POUR TOUJOURS Nora Fraisse "La plus part des adultes ramènent ces affaires de harcèlement à des gamineries. C' est irresponsable. Dans ces cas tragiques , il ne s'agit pas de bagarres ordinaires de cour de récré. Souvent il y a un effet de meute. Personne n' entend, on tourne la tête. Les enfants harcelés par leurs pairs se retrouvent réduits au silence, étouffés. Le mot d' ordre véhiculé par ces petites bandes est simple : si tu parles t' es une balance. On se croirait dans la mafia. Les victimes se... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2015

Certains moments passent sur nos vies en jetant sur le ciel des nuages de cendre....

  "Mes 4 règles du soir : bien fermer les rideaux pour ne pas voir le gouffre noir dehors, vérifier la fermeture des portes, laisser la lumière allumée, toujours m' endormir devant la télé pour ne pas entendre les bruits de la maison.. Est-ce que je suis en danger?  Je me sens comme un petit soldat dans sa tranchée... et je crois que je suis toute seule pour combattre..."       Le muret est un roman graphique très sombre de part ce qu 'il raconte et de part son  illustration, tout ... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 mai 2015

Je ne savais pas, pépé....

  SI TU M' AVAIS RACONTE de Marie Sauzon "Je ne savais pas, pépé... Comment un homme qui a tant souffert pouvait-il me donner autant d'amour et de tendresse?... Toi qui connus la guerre, l' exil, la peur, la misère, la mort, comment pouvais-tu être aussi généreux envers ta famille, tes voisins, tes amis? Aujourd' hui j' admire ta force, ton amour de la vie et ton courage... Oh, pépé, si seulement tu m' avais raconté..." Marie Sauzon, nous propose au travers de ce roman deux récits qui de prime abord n' ont rien en... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,