09 décembre 2014

la couleur du lait

  "Ceci est mon livre et je l'écris de ma propre main. Nous sommes en l'an de grâce mille huit  cent trente et un, je suis toujours assise à ma fenêtre et j'écris toujours mon livre. Je vois mon visage dans la vitre. Mes cheveux et ma peau sont clairs. Je suis penchée sur ma table avec mon encrier devant moi et un tas de feuilles à ma gauche. Et vous savez maintenant que j' ai dû apprendre chaque lettre que j' écris. Ça me fait deuil de vous raconter tout ça. Il y a des choses que je n'ai pas envie de dire. Mais je me... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 octobre 2014

Apprenez au moins un poème par coeur....

Marie Vous y dansiez petite fille Y danserez-vous mère-grand C'est la maclotte qui sautille Toutes les cloches sonneront Quand donc reviendrez-vous Marie Les masques sont silencieux Et la musique est si lointaine Qu'elle semble venir des cieux Oui je veux vous aimer mais vous aimer à peine Et mon mal est délicieux Les brebis s'en vont dans la neige Flocons de laine et ceux d'argent Des soldats passent et que n'ai-je Un coeur à moi ce coeur changeant Changeant et puis encore que sais-je Sais-je où s'en... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 septembre 2014

Vestes de femme. Rouge. 1500. 3 jours

    "... Et me voilà, dans tout ça. Une petite chinoise de 17 ans, une paysanne, partit à l'usine parce que son grand frère entrait à l'université. Quantité des plus négligeables, petite abeille laborieuse prise au piège de sa ruche. Enfermée là pour une éternité..." Tout commence par un rêve : celui de Mei. Elle a 17 ans et travaille à l'usine. Elle travaille pour l'usine, elle vit dans l'usine, elle vie pour l'usine. Son quotidien est routinier ponctué  par les heures de réveil, de la douche, du... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,