13 septembre 2016

Le sel de nos larmes

  LE SEL DE NOS LARMES   Ruta Sepetys   "Capacité du navire : 1463 Passagers à bord : 10573 Canots de sauvetage : 22 Alors je me rappelle. Dix canots de sauvetage manquent." Le dernier roman de Ruta Sepetys, aborde un évènement dramatique et méconnu de la seconde guerre mondiale : une des plus grande catastrophe maritime. Nous sommes en Prusse orientale, l' armée russe met en déroute l' armée allemande qui décide d' une massive opération d' évacuation par voie navigable. C' est l' opération... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juillet 2016

  MAMAN J'AI PEUR Jean-Paul Nozière   "Maman j' ai peur" est la confrontation de deux univers...  C' est une rencontre, un choc entre deux ados que tout oppose. Il y a lui : Grégoire, fils de profs, famille aisée, famille unie, en vacances pour l' été et il y a elle : Anca ( elle prétend s' appeler comme ça), jeune roumaine, désoeuvrée, plongée dans le tourbillon d' un réseau mafieux.... Elle cambriole la maison de Grégoire et c'est là contre toute attente qu 'il tombe raide amoureux d' elle, de cette fille dont... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 juin 2016

L'année pensionnaire

L'année pensionnaire d'Isabelle Lortholary, Gallimard, 2016 "Un matin de septembre Attali entre à Sainte-Catherine et ce à quoi j'ai accordé importance depuis mes sept ans recule dans l'oubli, au premier plan il n'y a que son visage et son sourire et ses cheveux couleur miel et chocolat. Il n'y a qu'elle et cette histoire que je raconte, dont j'aimerais tant qu'elle nous soit commune, dont je ne suis pas certaine qu'elle ne soit pas que la mienne. Aujourd'hui encore je n'arrive pas à dire que j'aimais Attali et c'est une phrase... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2016

Là où tombent les anges..... Quand les hommes sont partis, vous avez pris leur place : vous avez dévoilé votre jeu.

  LA OU TOMBENT LES ANGES de Charlotte Bousquet "Je hais ce climat de suspicion, ce fanatisme patriotique qui n' a aucun sens que de justifier la misère, la souffrance et les milliers de morts. Je hais la douleur que je lis sur les visages des femmes endeuillées, l' angoisse dans la voix de Clémence, les larmes que l' on étouffe à coups de mots bouffis et creux. Honneur. Sacrifice. Devoir. C'est à cela qu' on demande aux parents, aux épouses, amantes, soeurs, filles, de se raccrocher alors qu' on vient de les amputer d'... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 décembre 2015

    NOUS ALLIONS VERS LES BEAUX JOURS Patrick Cauvin   J' ai redécouvert ce livre assez récemment. C'est un de nos petits lecteurs qui en avait besoin pour l' étudier en classe. Et je l' ai relu.... Une lecture très émouvante, riche en émotions : entre colère, tristesse, dégoût, colère.... Cette histoire s' inspire d' un fait qui s' est déroulé pendant la seconde guerre mondiale, un film de propagande nazie : "le fuhrer  offre un village aux juifs" qui s' avère être peut-être l' acte la plus cynique de la... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 octobre 2015

  PENSÉE ASSISE Mathieu Robin " Gamin, j' avais imaginé une vie d' adulte comme un paradis de permissions... Seulement à 15 ans, mon opinion avait changé. J' avais eu cette révélation terrible que mes parents étaient des enfants qui avaient vieilli... Je comprenais qu 'un jour je serais aussi vieux que mémé... Si mes parents avaient toujours raison, c'était uniquement parce qu 'il avaient le pouvoir de me botter le cul... Un monde s' effondra!   Une secousse sismique, voilà ce qu 'il me fallait! " Au travers de... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 septembre 2015

Quand rien ne va...

  LE PARTY D' EMILIE Nadia Lakhdari king "C' est officiel. Je suis alcoolique. J' ai ouvert la bouteille de brandy à 11h44. Je ne peux même pas me faire croire que c' est l' après midi. Je bois le matin. Seule. Il vaut mieux que je cesse de penser à ma solitude (le jour de noël) je risque d' avoir l' alcool triste...  12h13 vous savez quoi?  ma dinde est fichtrement bonne. Un verre de vin rouge et une assiette de dindon rôti, farci aux pommes : un délice. Dire qu' il n' y a personne pour apprécier ça. Si ce n'... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 août 2015

t   NOUS LES MENTEURS E . LOCKHART   "Nous les menteurs" est un roman d' une grande force psychologique, accompagné d' un suspens prenant.... et d' une fin surprenante.... C'est l' histoire de ces 4 menteurs, ( Mirren, Johnny, Gat et Cadence) cousins, faisant partie d'une riche famille américaine, ne se voyant que l' été, qu' ils passent sur une île appartenant à la famille depuis des générations.... On y suit le récit de Cadence, une des quatre que l' on retrouve l' été 17, malade, perdue, amnésique... Mais que... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 août 2015

PLUS DE MORTS QUE DE VIVANT....

  PLUS DE MORTS QUE DE VIVANTS Guillaume Guéraud "Le temps qui leur restait à tous était peut-être compté. Il y avait un avant, tous le savaient, tous se souvenaient d' avant l' hécatombe ou d'avant les premiers cris de cette journée. Mais il n'y avait peut-être plus d' après. Ou bien après se limitait peut-être à quelques instants. Alors que faire de maintenant? Maintenant que l' urgence semblait réduire le temps. Se rendre utile était peut-être la meilleure façon de ne pas penser au pire. Nino secoua avec Cess et Julie... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 juillet 2015

EMBARDEE de Christophe Léon   "Le losange rose cousu sur la poitrine du veston de mon papa passager est déchiré à l' endroit où une pointe rebiquait déjà. Mon père conducteur, lui, refuse de porter ce qu 'il qualifie d' "humiliation", contrevenant ainsi à la loi, au risque d' être arrêté et mis en détention. Les témoins affirmeront plus tard, lors de leur déposition, ....ils le verront ensuite l' adosser contre le mur et lui parler doucement, comme à un enfant... tout prêt de l' oreille. "Trop affectueusement pour être... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,