22 février 2017

..."Alors comme ça tu es une none juive..."

affiche IDA

 

IDA

 un film de Pawel Pawlikowski

Je viens de visionner ce film...et il m' a coupé le souffle....

Une histoire bouleversante, touchante, des personnages attachants et une mise en scène, un cadrage magnifique. Tout en sobriété, l' utilisation du noir et blanc ne faisant  que renforcer cette impression, une "photographie" de la Pologne de ces années 60, une Pologne qui panse ses plaies, une vie rude sans fioritures.

Et une rencontre, celle de deux mondes, deux univers et de deux femmes. L' une Ida, jeune nonne qui va prononcer ses voeux et l' autre Wanda (la rouge) sa tante sa seule et unique famille.

ida 4

 

ida 3

Leurs retrouvailles vont  nous plonger dans un huis clos, le huit clos de cette rencontre; impression de huis clos renforcée par le partie pris d' un mise en scène très travaillée.

C'est un choc pour l' une comme pour l' autre. L' une découvre son passé ( sa famille, ses parents) et l' autre s' y replonge avec beaucoup de souffrances.... un secret les unit... elles partent à la recherche de celui-ci, créant malgré ce fossé qui les sépare des liens forts.

Beaucoup d' incompréhensions vont émailler cette recherche, l' une et l' autre étant si différence... Et pour l' une d' entre elle la découverte d' un monde qui lui est totalement étranger (la musique, la vie, les relations humaines,....)

ida 5

"...Tu devrais essayer sans quoi tes voeux ne représenteraient pas un sacrifice..."

Un vrai coup de coeur pour ce film superbe, contemplatif quelque fois, lent sûrement (mais jamais long) et visuellement magnifique, grâce aux images et aux acteurs.

Posté par VirginieDelattre à 13:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur ..."Alors comme ça tu es une none juive..."

    Quelle grâce, quel silence, quelle pureté! Comment ne pas être émue par ces images qui semblent un personnage à part entière. Coup de cœur aussi pour moi!

    Posté par rita cadillac, 26 février 2017 à 20:12 | | Répondre
Nouveau commentaire