11 mai 2016

Là où tombent les anges..... Quand les hommes sont partis, vous avez pris leur place : vous avez dévoilé votre jeu.

la_ou_tombent_les_anges

 

LA OU TOMBENT LES ANGES

de Charlotte Bousquet

"Je hais ce climat de suspicion, ce fanatisme patriotique qui n' a aucun sens que de justifier la misère, la souffrance et les milliers de morts. Je hais la douleur que je lis sur les visages des femmes endeuillées, l' angoisse dans la voix de Clémence, les larmes que l' on étouffe à coups de mots bouffis et creux. Honneur. Sacrifice. Devoir. C'est à cela qu' on demande aux parents, aux épouses, amantes, soeurs, filles, de se raccrocher alors qu' on vient de les amputer d' une partie d' eux mêmes. Et ces soldats? Eux qui meurent dans la boue, le sang, eux qui n' ont d' autre choix que de se battre? Je ne peux plus prétendre rester extérieur à tout cela. Pas quand je vois Clémence, son petit visage de chat tendu par l' épuisement et la peur de ne jamais revoir Pierre; pas quand je surprends Blanche, en larmes, incapable de jouer plus longtemps aux yeux du monde son rôle de veuve modèle. Pourtant, c'est grâce à ce conflit monstrueux, absurde, que j' ai grandi. Rencontré des femmes comme Adrienne, Blanche, Olga ou Romaine. Appris le piano. Découvert les livres, les recueils de poèmes. Apprivoisé tante Emma. Commencé à être libre, aussi. Libre de vivre. Libre de devenir moi-même...."

Voici un très joli roman qui a comme toile de fonds la première guerre mondiale. Il va nous proposer de suivre le destin de deux femmes  : Solange et Lili, deux amies d' enfance qui rejoignent Paris. L' une par goût de liberté et l' autre pour fuir.

Deux femmes, deux vies différentes, deux chemins différents pour traverser un même conflit. Elles ont deux caractères totalement opposés, deux conceptions de la vie bien différentes et pourtant une amitié solide existe entre elle deux.

Et puis avec l' arrivée de ce conflit, leurs vies sont bouleversées. Chacune d' elles va réagir comme elle peut, vivre cette guerre différemment...

C'est de cela dont nous parle Charlotte Bousquet . La vie des femmes dans la première guerre mondiale. Restées seules elles doivent vivre, survivre par leur propre moyen. Travailler, nourrir les enfants, soutenir les hommes partis à la guerre, soutenir une économie qui ne peut plus compter que sur elles, soutenir le regard des autres sur des femmes qui par la force des choses s' émancipent, continuer à vivre malgré la dureté de la vie même si elles ne sont pas sur le front, endurer une vie civile rendue difficile par les restrictions, les malheurs engendrés par cette guerre.

Chacune d' elle va survivre à sa façon : s' engager comme infirmière pour soutenir les soldats, ou rester à l' arrière pour s' intéresser à la vie de ceux qui restent et tenter de les soutenir et lutter pour eux, pour elles.

C'est aussi de cela que nous parle Charlotte Bousquet : de féminisme.

"...Votre pays vous craint. Jusqu' à ce que la guerre éclate, vous n' étiez que de petits êtres fragiles et innocents. Quand les hommes sont  partis, vous avez pris leur place : vous avez dévoilé votre jeu. Vous n' êtes ni frêles ni dépendantes. Et vous êtes aussi compétentes qu' eux. Si j' étais eux, je serai un peu effrayée, tout de même,..."

Elle nous parle d' une lutte. De la lutte de ces femmes, qui par la force des choses ont acquis une liberté, qu' elles doivent apprivoiser mais surtout commencer à défendre bec et ongle face à une société masculine qui n' entend pas les choses de cette façon... Société pour qui la femme a pour mission durant ce conflit de continuer à procréer pour remplacer les pertes humaines.

C'est un récit très varié que nous propose Charlotte Bousquet. Chaque paragraphe commence soit par une citation d' auteur, de journalistes de l 'époque, d' extrait d' articles de journaux.... Un récit qui oscille entre le récit épistolaire (lettre des époux, des amis), journal intime (Solange se raconte au jour le jour sur son carnet secret), et récit.

Les rencontres que font les deux héroïnes font de leur vie une très belle description de la société de cette époque. On croise au fil des pages de ce récit les grands noms des artiste de l' époque mais aussi les grands noms des fines plumes de cette époque (un certain Proust entre autre, on lit beaucoup Colette chez Solange), on assiste à la naissance de nouveaux journaux.

Au travers des pages de ce roman, on assiste à la mutation d' une société, des femmes qui y vivent. On voit évoluer des personnages attachants.

Un très joli roman. Un vrai coup de coeur.

Posté par VirginieDelattre à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Là où tombent les anges..... Quand les hommes sont partis, vous avez pris leur place : vous avez dévoilé votre jeu.

Nouveau commentaire