28 janvier 2015

Sa famille avait une sale gueule. Des pièces de puzzle éparpillées dans une demeure de luxe....

hiver_enfer

UN HIVER EN ENFER

de Jo Witek

 

"...Qu' ils crèvent tous et moi avec puisque mon père est mort. J'a mal. Ça fait trop mal. C' est insupportable. Je vous en supplie, achevez-moi. Faites taire le monde, les cris des nouveaux-nés, les gémissements de mourants, les murmures des amants. Appuyez sur le bouton. Enclenchez la bombe H. Que le monde crève puisque mon père est mort! Que le monde crève puisqu' il a pris mon père et que le dernier regard qu' il m' ait offert était celui de la colère! Edward cogna avec ses points, avec sa tête. Il se débattit comme il put avec sa souffrance....."

 

Voici l' état d'esprit dans lequel se trouve Edward. Jeune adolescent de 15 ans dont la vie aurait tout pour être superbe hormis le fait d'avoir une mère psychologiquement malade, distante, n'acceptant pas l' amour qu'elle peut avoir pour lui et qu'elle lui refuse depuis toujours... et puis surtout Edward vient de perdre son père, son père qu'il aime tant, celui qui est sa famille, son exemple, son modèle... Commence alors pour lui une descente aux enfers, entre souffrance, refus de la réalité, rejet de cette mère qui soudain devient aimante et si présente, la colère ( contre lui, sa mère, ses camarades de collège dont il est depuis toujours le souffre-douleur....)

Que se passe-t-il dans la vie d'Edward, lui qui estime ne plus rien avoir à perdre.... Jusqu' au point de non retour, qui conduira sa mère à l' emmener loin, à courchevel dans leur chalet de famille, loin de tout, loin de tous...

Elle veut le protéger... Elle l' étouffe, veut le couper du monde, des autres.... Il étouffe, appelle au secours... personne n'entend... Il a peur, peur de cette mère qu'il ne reconnaît plus... Devient-il  fou? A-t- il raison d'avoir peur de sa mère ou est-ce seulement le fruit de son imagination...

 

Un hiver en enfer est un véritable thriller psychologique où le lecteur comme le héros de cette histoire sont sur la corde en permanence, emprunt au doute : est-ce la folie d' Edward ou la réalité...

C'est un récit où l' angoisse grandit petit à petit, où on se surprend à avoir peur tout comme a peur Edward. Un récit où le mensonge, la manipulation sont omniprésents.

C'est une histoire pleine de rebondissements, avec une fin à laquelle  je ne m'attendais absolument pas. Elle aborde des thèmes forts comme la mort d'un être cher, la vie de famille, le harcèlement à l' école, l' amitié, la différence, la folie, la folie meurtrière...

 

Un roman qu' on lit d'une traite avec beaucoup d' émotion.

 

 

Posté par VirginieDelattre à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Sa famille avait une sale gueule. Des pièces de puzzle éparpillées dans une demeure de luxe....

Nouveau commentaire