21 juin 2014

Je me suis demandé si la punition allait durer éternellement.....

maltraitance

des_bleus_au_coeur_louisa_reid_5806896

 "Un jour je finirais bien par être trop vieille, soit trop courageuse pour rester un objet de tyrannie. J'avais presque dix-sept ans"

Louisa Reid nous propose au travers de ce roman, un récit dur, où la violence, côtoie la peur, l'humiliation, l'injustice, l'incompréhension, la religion et ses dérives,  mais aussi l'espoir, l'entraide et l'amour que se porte deux soeurs.

Deux soeurs jumelles mais si différentes. Il y a Rebecca et Hephzibah.

Elles vivent toutes deux avec leurs parents, qu'elles appellent LUI, IL, ELLE, LE PÈRE, LA MÈRE..... Elles vivent une vie de famille sans amour, sans considération... Elles sont sous l'emprise de ce père, vicaire..., Homme d'église, que l'on découvrira menteur, manipulateur, se servant des écritures de l'église pour justifier ses actes, pour enfermer sa propre famille dans ce presbytère, priver sa famille de toutes libertés, de toute vie sociale, de tout confort, de toutes possibilités d'exister en tant qu'être humain libre de penser, d'émettre un avis, d'avoir des envies, des désirs... Il est un homme dur, faisant de sa religion un cadre sectaire où ses deux enfants vont devoir vivre et survivre... espace  familial, où  leur mère sous l'emprise de cet homme ne leur sera d'aucun secours..., pas plus que la famille que le père a tout doucement mais surement éloigné d' eux.

Et puis de l'espoir.... Ces deux jeunes filles grandissant vont voir naître en elles l'envie et le fol espoir qu'un jour peut-être elles s'en sortiront...Tout commencera par la demande d'intégrer le lycée. Mais comment vivre dans ce monde extérieur qu'elles ne connaissent quasiment pas, sans  tomber dans les pièges qui vont se présenter à elles, elles sont ignorantes de tellement choses, elles qui n'ont connu que ce monde clos du presbytère avec aucune ouverture sur le monde extérieur... Chacune d'elle, au regard de leur personnalité va imaginer le meilleur moyen, ou celui qu'elle pense être le meilleur,  pour fuir cet enfer.

Le roman est construit sous forme de témoignage de ces deux soeurs, Rebecca exprimant l'après et Hephzi exprimant l'avant. Elles nous parlent chacune à tour de rôle de leur vie de leurs envies, nous parlant l'une de l'autre, du soutien qu'elles ont été l'une pour l'autre, de leur peur, de leur colère....de leur amour, de leur espoir...

C'est ici un roman très dur, où le pilier de cette histoire se permet tout, même l'impensable, l'indicible...Un roman qui vous soulève le coeur, mais que vous ne lâchez pas... espérant une fin possible pour ces deux soeurs, un avenir heureux, pourquoi pas ?

Un moment de lecture intense, mais attention pour public averti !!!

Posté par VirginieDelattre à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Je me suis demandé si la punition allait durer éternellement.....

Nouveau commentaire