11 mars 2014

JE DOIS TE REMERCIER POUR TA BONNE ACTION...

Café givré

CAFE GIVRE

"Comme si c'était possible! Ce type est un dingue. Et pourtant je ne jette pas le grain de café. Je fais bien un voeu avant de souffler les bougies de mon gâteau d'anniversaire, et en regardant passer une étoile filante. Au fond de moi, j'ai autant besoin de changement qu'on peut avoir envie de caféine en Scandinavie. Je vis une petite vie tranquille, cachée dans l'ombre de mes deux amis de coeur, mais il est temps de passer à autre chose. Quand ils vont quitter Norbdy  à la poursuite de leurs rêves, je resterai seule, exposée... Je pose le grain de café sur la commode..."

Entrez vous réchauffer dans le Anna café. L'auteur Suzanne Selfors vous propose d'y entrevoir un moment de la vie de Katrina, jeune lycéenne qui partage sa vie entre le café de sa grand-mère (où elle travaille tous les jours), ses études, ses amis, Vincent (champion de natation) et Elisabeth (artiste peintre). C'est le moment où ils s'appretent tous à fêter le solstice d'hiver "...le jour qui correspond à la nuit la plus longue de l'année et au jour le plus court..."

Et un beau matin, en ouvrant, comme chaque matin le café, Katrina trouve dans la cour un jeune homme endormi "...Un type bizarre. Il est vêtu d'une espèce de kilt kaki et d'un pull effiloché; aux pieds, il porte des sandales, sans chaussettes. Il a une sacoche accrochée à l'épaule et ses longs cheveux bruns sont emmêlés, comme s'il avait  dormi dans la rue...", elle prend peur, qui est-il? est-il mort? lui veut-il du mal? Contre toute attente elle décide de lui offrir du café chaud et des pâtisseries, qu'elle dépose tout prêt de lui. Elle reprend son quotidien, repart au lycée et se retrouve face à cet inconnu au milieu d'une assemblée générale "...Je dois te remecier pour ta bonne action...Si au cours de tes pérégrinations tu rencontres un acte de gentillesse désintéressé de la part d'un étranger, tu devras le récompenser en offrant à ton bienfaiteur ce que son coeur désire le plus..."

Katrina n'a de cesse d'expliquer à cet inconnu, qu'elle trouve magnifique, qu'il ne lui doit rien , que c'était pour elle, un geste gratuit, qu'il n'a aucune raison de la remercier.. .Mais cet inconnu insiste, apparaissant de façon étrange, partout où se trouve Katrina. Katrina  se sent de plus en plus intéressée par celui qu'elle va prénommer Malcom, cet inconu qui va effrayer Irmgaard (elle travaille depuis des années avec elle et sa grand mère au café Anna).

Katrina troublée par cet individu, par sa façon d'être, par son comportement, se rend compte que Malcom est un ange, un messager (comme il se nomme) qui lui confie un grain de café pour réaliser son voeu le plus cher. Elle n'en  veut aucunement car elle ne sait pas elle même ce qu'elle désire le plus au monde ;  elle qui n'a aucune passion particulière, aucune envie particulière... Rien alors ne va se passer comme prévu, commence  une série de quiproquos qui vont chambouler la vie de Katrina. Elle va tout d'abord perdre son meilleur ami Vincent (il est amoureux d'une autre, ce qui rend Katrina fort malheureuse), elle va risquer de perdre son café (le chat de la maison a chassé le plus gros rat jamais attrapé... Ce qui est sanitairement dérangeant dans un café). Et puis surtout, Malcom va de plus en en plus mal, car il est un messager qui n'arrive pas à livrer son message.... Avec l'aide de Katrina, il arrivera à accomplir sa mission, ce qui permettra à Katrina de découvrir la vérité sur la disparition accidentelle de ses parents...

Café givré est un roman de prime abord très léger, avec un ange, une bande de copains lycéens. Mais plus on avance dans le roman et plus les thèmes abordés sont sérieux : l'amitié, la place de l'amitié, l'amour, la découverte des sentiments amoureux "Ce n'est pas rationnel de tomber amoureux. On ne peux pas le prévoir, ni l'empêcher. Cela vous arrive pour le meilleur ou pour le pire...", les relations entre générations ( les relations qu'entretient Katrina avec sa grand-mère mai aussi les habitués du café Anna), la mort (avec la disparition des parents de Katrina, l'attaque cardiaque de la grand mère) et puis surtout le pardon... "Pardonner c'est libérer quelqu'un..."

Ce moment de lecture scandinave a été très agréable, très rafraîchissant malgré la chaleur de l'héroïne et de son café! Les sentiments sont présents tout au long du roman, l'apparition de cet ange aurait pu paraître un peu loufoque, voir peu crédible, mais il n'en est rien!

Posté par VirginieDelattre à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur JE DOIS TE REMERCIER POUR TA BONNE ACTION...

Nouveau commentaire