20 février 2014

L'amour véritable commence là où tu n'attends plus rien en retour...(Saint Exupery)

amour_pirateParis, 1961.

Christophe a 17 ans, bientôt 18 !

Il est le fils de deux anciens artistes. Sa mère était comédienne, son père aussi et il est aujourd'hui régisseur d'un grand théâtre parisien. Christophe baigne dans l'univers des mots, de la poésie, du théâtre "aujourd'hui je le sais, le théâtre est mon nid, et le français ma vie. C'est là que j'ai appris à rêver. Là que j'ai acquis le goût de l'aventure et de l'écriture, là que j'ai soupçonné le pouvoir des mots qui sont j'en suis convaincu, le ferment de la pensée et le moteur de l'action. Le théâtre me fascine, me façonne. C'est le moule de mon existence, la matrice de ma vraie naissance, le modèle sur lequel je construirai mon destin...."

Lui même écrit, beaucoup des romans, des essais...et surtout son journal intime (en secret,  ses parents ne comprenant pas cet amour des mots et de l'écriture). "Je veux que mes écrits soient l'écho fidèle et précis de ma vie. Parce que le temps fait écran, il affadit nos souvenirs ; il gomme les faits importants et les plonge dans l'oubli..." A travers ce roman Christian Grenier nous permet de lire les pages du journal intime de Christophe, journal qu'il nous fait découvrir pour mieux comprendre la situation qu'est la sienne. En effet, il y a quatre ans de cela, Christophe a fait la rencontre d'Anne une amie de la famille dont il est éperdument amoureux. Mais comment être amoureux d'une femme qui est de 4 ans son aînée dans une société des années 60 où on atteint la majorité à 21 ans, où vos parents surveillent vos lectures, vos films, votre courrier ?

Chapitres après chapitres Christophe se souvient de ces journées, des ces week-end passés en famille avec Anne. Les écrits faisant rejaillir en lui des souvenirs qui lui paraissaient si insignifiant alors, nous permettant d'assister  à l'éclosion de cette passion qu'il voue pour Anne (sa taille fine, son humour, ses traits d'esprit, son goût pour la littérature qu'elle partage avec lui, le théâtre, la musique....) Jusqu'au jour où n'en pouvant plus de vivre cet amour en secret, il décide d' avouer à Anne ses sentiments..."Lui révéler que je l'aime? c'est risquer de la voir fuir et disparaître de ma vie. Me taire? C'est continuer de souffrir en silence...Cruel dilemme..."

Le roman bascule alors dans un roman épistolaire. On assiste à la correspondance entre Christophe et Anne qui refuse tout d'abord l'amour qu'il  lui porte, pensant d'abord à un caprice, une passade d'enfant. Mais très vite, elle aussi laissera éclater ses sentiments pour lui. Mais que faire, continuer à vivre cet amour en secret, tout dévoiler au risque de tout perdre, ou fuir, ou continuer d'aimer jusqu'à atteindre la liberté, continuer ses études, entrer à l'école normale pour se destiner à devenir professeur de français, être majeur, autonome, libre... libre d'aimer ?

       "Ils ne se verront plus, ils s'aimeront toujours"

           (Phèdre-Racine)

C'est ici un roman qui m'a beaucoup surpris, un roman d'amour, de sentiments forts livrés avec pudeur par ce jeune adolescent. Un livre qui rend hommage aux livres, à la littérature, aux auteurs classiques (littérature et théâtre confondus). En effet chaque chapitre  commence par une citation. Cette littérature, ce théâtre dont se nourrit Christophe font échos à la naissance de ses premiers sentiments pour Anne, il y puisse son inspiration, son courage, sa force :"Les témoignages des écrivains morts me semblent souvent plus actuels que les bavardages de mes contemporains. On a les amis qu'on choisit et les livres sont les plus fidèles..."

Un roman qui donne envie d'aller visiter et/ou revisiter les grands classiques de la littérature... Un très très bon moment de lecture.

Posté par VirginieDelattre à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur L'amour véritable commence là où tu n'attends plus rien en retour...(Saint Exupery)

Nouveau commentaire