19 novembre 2013

Et depuis quand, on fait ce qu'on veut dans la vie?

pas assez pour faire femme

PAS ASSEZ POUR FAIRE UNE FEMME

« Moi qui à 17 ans n’arrivait toujours pas à éprouver quoi que ce soit de ce côté-là. J’ai eu cette envie si forte que j’en ai été arrachée à tout le reste. Plus de pensée, plus rien, juste l’envie comme une falaise brute face à la mer. Tout l’océan devant moi. Immense. J’ai découvert cet horizon là et tout mon corps c’est devenu un galet, plus aucune petite place à l’intérieur pour quoi que ce soit d’autre, tout serré, compact, prêt à être roulé par les vagues, altéré par le sel, blanchi. Prêt à tout. J’ai été totalement, absolument pleine de ce désir là. Et rien n’aurait pu m’arrêter… »

Voici l’histoire de Judith. Jeune fille issue d’une famille bourgeoise, dans les années 70. Elle vit dans une famille totalement sous l’emprise d’un père autoritaire, violent, possessif, elle y mène une vie soumise, sans loisirs, sans liberté….La liberté est entrée dans cette maison un jour de mai 68 « Et depuis quand on fait ce que l’on veut dans la vie ? C’est par cette phrase que mai 68 est entrée dans notre maison. On était à table. On regardait  les informations à la télévision dans un silence religieux … » et puis rien.

Judith se réfugie dans la lecture, sa passion, sa liberté.

Pour poursuivre ses études secondaires elle va vivre loin de la maison, dans une petite chambre. Elle ….et ses livres. Et un jour, une rencontre, sur les bancs de l’université. Il est beau, révolutionnaire, il s’appelle Alain. Il lui plait, elle va lui plaire.

Avec Alain,  Judith va découvrir qu’elle est une femme, qu’elle plait. Elle va découvrir l’amour et la liberté que celui-ci lui procure… Ils s’aiment dans la petite chambre d’Alain, dans la rue. Elle découvre la liberté d’aimer et d’être aimer.

Alain va entraîner Judith dans sa lutte pour le mouvement étudiant. A ses côtés, au gré de diverses rencontres (un prof de lettre, d’autres étudiants qui l’initient à la littérature, à l’écriture…), elle fera ainsi ses propres armes pour mener son combat pour sa propre liberté. Fuir la tutelle familiale, l’emprise de ce père autoritaire, affronter ces cauchemars qui hantent ses nuits.

Elle finira par oser affronter ce père tyrannique, oser affirmer son besoin de liberté, ses envies de femmes, ses désirs professionnels.

Jeanne Benameur nous offre ici un roman magnifique.

La première partie de ce roman est très sensuelle avec la découverte de l’amour, de l’amour  physique entre Alain et Judith. Les mots, les phrases sont murmurées, au rythme de leur passion, de leur relation….Puis la sensualité fait place à la lutte, à l’envie de combattre de Judith. Dans la vie de cette jeune fille, l’auteur a fait prendre une très grande place aux livres, à la littérature, à l’écriture dans lesquels elle trouvera la force de prendre position de s’affirmer. Le livre devient ici un formidable objet de lutte… et d'émancipation.

Posté par VirginieDelattre à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Et depuis quand, on fait ce qu'on veut dans la vie?

Nouveau commentaire