19 juillet 2013

"IL VIENT D'ÊTRE CONDAMNE, NOUS PLEURONS SUR SA VIE..."

La fille mosaïque

LA FILLE MOSAÏQUE

Régine Detambel nous emmène avec ce roman, dans un lycée, à la rencontre de Laetitia, la fille mosaïque.

Nous sommes en juin, une chaude après-midi de juin, le lycée est vide, pourtant ils sont tous là ; mais dans la rue. Ils forment un long cortège, élèves, profs, parents. Un cortège pour accompagner Jean, pour rendre un dernier hommage à Jean, car Jean est mort, victime d'une guerre de gang...

Laetitia, elle, est seule, avec Marie Môme la bibliothécaire...

Au fil des pages, Laetitia va avec l'aide de Marie Môme égrèner ses souvenirs, ses souvenirs avec Jean. Leur rencontre, leur amour, leur découverte l'un de l'autre, leurs fous rires, leur rituel amoureux, leurs secrets, leur passion, leur goût pour la littérature.

" Lorsqu'ils étaient ensemble , c'était comme si la douleur n'avait plus de prise sur eux..."

Elle nous parle d'un Jean idéaliste qui croit au pouvoir des mots.

" Est-ce qu'il y a des livres de témoignage contre la violence et l'injustice?" 

Il a d'ailleurs trouvé dans ses lectures une citation qu'il a quelque peu transformée :"Dis moi de quoi tu te vantes, je te dirai ce qu'il te manque..."

Avec cette devise, Jean croit tenir la clé pour venir au bout de cette guerre des gangs qu'ils subissent de plein fouet. En effet, Andy, le cousin de Jean et chef de gang veut Laetitia... Ils ont peur...

Dans ce roman, Régine Detambel met les mots suivants dans la bouche d'un de ses personnages (Marie Môme la bibliothécaire) :

"Ce n'est pas Racine qui écartera le danger qui plane sur la tête de vos élèves. Il leur faut des livres qui les choquent un peu, des livres puissants qui leur fassent peur, qui leur fassent prendre conscience de leur importance, de l'importance de leur coeur, et de l'importance de chacun de leur mot. Donnez-leur à lire Lolita au lieu du Grand Meaulnes. Donnez-leur des livres qui les nourissent. Ils rêvent suffisamment comme ça. Qu'ils aient des livres qui leur donnent le monde... Donnez-leur des livres où les garçons aiment les garçons et s'interrogent... Même l'adolescence la mieux protégée doit se frayer sa route par ses propres moyens... Seul un livre peut faire ça. Un bon livre peut être un guide..."

C'est ce qu'est La fille mosaïque.

Un récit émouvant.

Posté par VirginieDelattre à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur "IL VIENT D'ÊTRE CONDAMNE, NOUS PLEURONS SUR SA VIE..."

Nouveau commentaire