21 juin 2013

"Chaque chose est ce qu'elle est et pas autre chose."

Graffiti moon

Graffiti Moon nous plonge dans le monde du "street art" au travers de la nuit de deux adolescents : Lucy et Ed.

Ils se connaissent. Ils ont vécu ensemble un rendez-vous amoureux assez mouvementé (Lucy devant la maladresse de Ed lui a cassé le nez). Ce rendez-vous fut bien sur classé sans suite!

Et au hasard d'une rencontre, ils se retrouvent un soir de fête de fin d'année d'études. Elle est accompagnée de ses amies, et lui des siens, en particulier Léo.

Lucy ne rêve que d'une chose rencontrer celui qu'elle appelle "l'ombre", un jeune tagueur qui utilise les rues de sa ville comme toile d'expression. Les tags de "l'ombre "sont systématiquement accompagnées d'une signature poétique : celle du poète. ELLE EST FASCINEE !!

..."Toi et moi peut-être, toi et moi peut-être, toi et moi peut-être, mais sans doute pas... Plus d'une nuit avec toi peut-être, plus d'une nuit avec toi peut-être, plus d'une nuit avec toi peut-être, mais sans doute pas... Je l'oublierai peut-être, je l'oublierai peut-être, je l'oublierai peut-être, mais sans doute pas..."

Toute la nuit, accompagnée de Ed, ils partiront à la recherche de ce tagueur mystérieux. Ils auront la nuit pour voir renaître les sentiments amoureux, qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

Ce roman égraine les heures de cette nuit passée ensemble. Alternant le point de vue de l'un et celui de l'autre.

Lucy finira par rencontrer "l'ombre"....

Voici un roman très original qui parle de l'art du tag et de l'art en général au travers de l'expérience de ces deux adolescents, qui nous livrent leurs sentiments face aux oeuvres d'art, qui sont pour eux des moyens d'expression à part entière.

Est abordée aussi la notion de transgénérationnalité, chacun de nos jeunes artistes est en effet "chaperonné": l'un par un vieux marchand de peinture amateur d'art et l'autre par un maître verrier.

graffiti bombe

Et puis surtout, ce roman aborde le sujet de l'échec scolaire, de l'illétrisme et de l'image de soi qui en découle. "Moi il me semble que l'art est la seule chose que j'aie jamais comprise. Les mots, l'école.. je n'y ai jamais pigé grand chose..."

 Un très bon moment de lecture.

Posté par VirginieDelattre à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur "Chaque chose est ce qu'elle est et pas autre chose."

Nouveau commentaire