21 juin 2013

"Je me demande ce que j'ai en commun avec lui. Rien en fait..."

Mon premier jour d'amour

Paul a 14 ans. Il vit entouré de sa mère et de son père. Un relation particulière unie cette famille..."bien que nous soyons enfermés tous les trois dans la voiture, je suis habitué à vivre dans un monde et eux dans un autre..."

Paul a un relationnel très difficile avec son père; celui-ci ne lui laisse aucune liberté de mouvement, de parole, de vie. Tout lui est interdit...."Je me demande ce que j'ai en commun avec lui. Rien en fait...."

Et puis les vacances d'été arrivent. Paul a pour projet une rando dans les Cévennes avec une bande de copains. Mais le couperet paternel tombe : c'est NON !!!  "Il n'en est pas question."

Alors, il part en vacances, en famille, en Bretagne, comme tous les ans.

Mais ces vacances réservent à Paul leur lot de surprises. En effet il va faire une rencontre qui va bouleverser son existence, sa vie de famille... et pourquoi pas lui permettre de vivre ses premiers sentiments amoureux... "Je suis heureux qu'elle soit là."

Sophie Tasma nous livre ici un récit court tout en simplicité et légèreté malgré un thème difficile : les relations père-fils  qu'entretiennent cet ado et ce père que l'on nous décrit comme "il ne nous parle pas de son travail, il est muet, c'est un homme opaque. Il n'y a que son visage froissé de visible, ses vêtements. Pourquoi est-il mon père? Pourquoi suis-je obligé de lui obéir? Il roule vite, ça m'étonne chaque fois. C'est sa seule audace à part se venger sur son fils."

Au fil des pages, on découvre une explication à ce comportement. Et surtout on vit avec Paul ses premiers moments de liberté...

Un roman qui sent bon la liberté, le sable, l'aventure... Un bon moment de lecture.

Posté par VirginieDelattre à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur "Je me demande ce que j'ai en commun avec lui. Rien en fait..."

Nouveau commentaire