07 juin 2013

"JE SUIS MALVINA, LA GARDIENNE DU DROIT, LA COURAGEUSE"

Le-cri-dupetit-chaperon-rouge

Voici une histoire terrible,  une créature terrible, comme aucun conte n’a osé en présenter. Un loup : terrible, manipulateur, menteur, dangereux, un dévoreur d’enfance, un voleur d’insouciance…. «  S’il s’installe chez nous, je ne serai plus en sécurité nulle part… »

Elle a 13 ans, elle s’appelle Malvina. Elle vit dans une famille pas banale. Elle a une grande sœur et un grand frère qui font leurs études, qui ne sont plus tout à fait là. Une mère « malade », migraineuse, là sans être là, et un père autoritaire. Et puis le loup de cette histoire : le grand père. Malvina a la malchance d’être la préférée de celui-ci. Le grand père, qui au nom de son bonheur et au nom du bonheur familial va entretenir des rapports incestueux avec sa petite fille…

Dès le début Malvina menacera son grand père de le dénoncer, mais en vain, elle a affaire à un véritable manipulateur….  « Tu sais ce que tu as raconté à ton papa et à Paul à notre sujet, ce n’était pas bien de ta part. Et tu sais quoi ?...Parce que c’est moi qu’ils croient. Parce que je suis son père. Quoi que tu lui raconte, il ne te croira pas… ». A plusieurs reprises elle dénoncera ces gestes, mes ses appels resteront toujours sans réponses. Sa famille ne la croit pas, elle ne veut rien entendre ou préfère ne pas savoir….

Mais la vie si cruelle avec Malvina va mettre sur sa route des personnages qui vont lui permettre de ne pas sombrer. Elles iront même jusqu’à lui donner la force de lutter.

Il y a Lizzy, l’amie de toujours, une force de la nature, bagarreuse, rebelle,  avec qui elle passe tout son temps libre.
Il y a aussi « traque », un garçon de son âge attiré par Malvina, un gamin du quartier d’à côté. Avec lui, elle va découvrir des sentiments qui lui étaient alors inconnus et si loin de ces rapports anormaux auxquels on l’a habitué : « Quand on aime quelqu'un comme grand-père m’aime, alors il y a quelque chose qui cloche, ça j’en suis sûre… »

Et puis surtout il y a la voisine de son grand-père, Madame Bitschek. Elle a cerné la personnalité de son grand-père… « C'est de la mauvaise graine… ». Elle sera celle qui va trouver les mots qui vont permettre à Malvina, de sortir de ce cercle infernal, de ce silence…Ca commencera par un souvenir d’enfance et ça finira avec la force de dénoncer cet animal, de l’affronter et surtout d’en parler aux gens qui l’entourent et qui l’aiment…

Ce roman offre un récit dur, terrible qui met quelque fois le cœur au bord des lèvres, vous donne envie de le fermer et de ne plus l’ouvrir. Mais Malvina est une fille attachante et très courageuse « je suis Malvina, la gardienne du droit, la courageuse… » et c’est pour elle, pour ne pas l’abandonner que l’on continue la lecture. Un très beau roman, sur la maltraitance des enfants, sur le silence, le non-dit,  qui fort heureusement finit avec beaucoup d’espoir. Une fin qui donne encore envie de croire que l’être humain peut-être un être bon.

Roman finaliste du prix du livre jeunesse 2010 (Allemagne). Pour lecteurs très avertis.

119 -  ALLO ENFANCE EN DANGER

Posté par VirginieDelattre à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur "JE SUIS MALVINA, LA GARDIENNE DU DROIT, LA COURAGEUSE"

Nouveau commentaire