28 avril 2013

Eric Rohmer le conteur du cinéma

Aïdée Caillot, l'auteur de ce petit documentaire sur Éric Rohmer, a une très jolie phrase pour définir son cinéma : "On entend autant que l'on regarde". L'ouvrage débute sur un souvenir d'enfance du cinéaste (belle façon d'ailleurs de commencer), le fait que son cinéma rend hommage aux films muets qu'il voyait étant petit. Or pointe l'auteur, le paradoxe est grand tant ses films sont liés à leurs dialogues ! Pour moi, Rohmer fut un grand cinéaste de la parole. La parole libre, tant ses acteurs paraissaient délivrer les mots avec... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2013

La balade de Pell Ridley

Nomansland, Angleterre, XIXème siècle. Le jour même où Pell Ridley devait se marier avec son voisin, la jeune fille s'enfuit sur son cheval blanc, embarquant son petit frère, Bean, avec elle. Fuir la maisonnée misérable, la fratrie envahissante, la mère fantomatique et le père, prédicateur ivrogne... Pell s'enfuit, refusant la route toute tracée qui était prévue pour elle. Ne pas se fier à la couverture : la balade sera décidément bien sombre et terre-à-terre : Pell va se retrouver confrontée au problème de sa... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2013

Le monde de Charlie

« Y a vraiment un truc qui tourne pas rond chez moi. Je sais pas ce que c'est. » Charlie est « exceptionnel » selon son prof Bill, ou « pas raccord » selon lui-même, ou « dégénéré » selon les gens du lycée. Charlie est hyper-sensible, il pense d'une façon excessive et analyse tout. Il entre au lycée quelques mois après le décès de son ami Michael. Suicide dont on ne saura rien ou peu, juste cette phrase : «Michael avait des problèmes à la maison ».  Charlie a du mal à... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 16:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 avril 2013

L'amour, mode d'emploi

« …Les gens pensent que le meilleur dans l’amour, c’est d’être aimé. Mais moi je pense que le meilleur, c’est d’avoir quelqu’un à aimer. Quelqu’un qui te laisse l’aimer… » Un matin, Maddy se lève et décide de tomber amoureuse… « Aimer quelqu'un ne relève pas seulement de la puissance du sentiment, mais d’une décision, d’un jugement, d’une promesse … » Commence ainsi un récit initiatique sur la découverte de l’amour et des relations amoureuses. Récit ponctué de sens interdits, de détours, qui mèneront Maddy... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2013

"Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé." Albert Einstein

TARJA Jean-Noël Sciarini  « …Au collège sans prétention, j’ai une sacrée réputation : ils disent tous que je suis une salope…. Je suis si populaire que j’ai même droit à mon propre groupe sur facebook : Si toi aussi tu penses que tarja est une salope… » Tarja est une lycéenne suisse, passionnée par Albert Einstein et  Carl Gustav Jung (psychologue suisse), qui traîne derrière elle une sacrée réputation. On l’a dit facile. Elle nous livre dans ce récit un moment de sa vie qui aurait tout pour... [Lire la suite]
Posté par VirginieDelattre à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 avril 2013

Je m'appelle Mina de David Almond

Je m'appelle Mina est un de ces rares récits à nous émouvoir de bout en bout. Mina est une jeune adolescente, "au seuil d'une période d'émerveillement" comme le dit joliment sa mère. Une nuit, elle décide d'écrire son journal intime. Un journal intime totalement différent, à l'image de Mina, un journal où elle laissera ses pensées vagabonder, les mots l'emporter et où elle y consignera les événements qui l'ont marquée. "Je vais laisser mon journal se développer comme le fait mon esprit, comme un arbre ou un animal, comme la vie.... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 avril 2013

Rouge métro

En lisant les dernières lignes du roman, une chape de plomb s'est abattue sur moi, mes oreilles bourdonnaient et j'étais étrangement ailleurs : j'étais dans le métro, assistant moi aussi au drame que vit la narratrice, Cerise... Cerise est en seconde, au lycée. Chaque matin et chaque soir, elle prends le métro. Pendant chaque trajet, elle observe intensément, les visages, les corps des gens qui l'entourent, la beauté, la tristesse à partir desquels elle s'invente des histoires. Le métro, machine à rêver pour Cerise. Et un jour,... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 avril 2013

"Je me demande quand ces quatre petites filles ont disparu pour être remplacées par les jeunes femmes de maintenant."

Dernier tome de la série, Quatre filles et un jean pour toujours est également celui qui me semble le plus abouti. On retrouve nos quatre héroïnes à l'aube de leurs trente ans. Place désormais à l'entrée dans l'âge adulte. Les filles ont grandi, et leur amitié semble avoir difficilement résisté à leurs vies qui ont prises des directions bien différentes.Carmen est devenue une actrice de série, en quête d'un peu de gloire, fiancé à certain Jones, archétype du golden boy décérébré. Bee vit avec Eric, avec toujours cet incessant... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2013

16 ans, franchement irrésistible

Une nouvelle année scolaire pour Jess, l'héroïne de 16 ans ou presque, torture absolue et de 15 ans, charmante mais cinglée ! Suite aux vacances passées avec sa famille et son amoureux, Fred, Jess a hâte de retourner au lycée annoncer l'homosexualité de son père, ainsi que sa relation avec Fred. Or ceci n'est pas du goût de Fred, qui préfère que cela reste secret. Mortifiée, Jess se dispute avec lui et commence l'année par une foule de catastrophes toutes plus farfelues les unes que les autres.... Un nouvel épisode, que j'ai... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2013

"Par moments, c'était presque comme si j'étais lui et lui était moi"

 "C'était un enfant sauvage qui vivait dans le bois de Burgess, j'avais écrit." Blue vit avec sa mère et sa petite sœur Jess, en périphérie de la ville de Saltwell. Le père est décédé il y a peu. Blue voit une psychologue, Mme Molloy, à qui il ne parvient pas à se confier. Le jeune adolescent est harcelé par un de ses voisins, Hopper, un pauvre garçon qui l'insulte et lui pourrit la vie. Blue va trouver refuge dans l'écriture, par le biais d'une invention : le personnage du Sauvage. Le Sauvage est un garçon qui vit dans les... [Lire la suite]
Posté par Caroline Dumont à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,