16 mars 2013

Mistik Lake de Martha Brooks

Mistik-Lake

Hiver 1981, Mistik Lake, au Canada, quatre jeunes firent une virée en voiture sur le lac gelé, la voiture coula à pic entraînant la mort de trois d'entre eux, seule une jeune fille survécut : Sally.

1994 : Odella, fille aînée de Sally commence à raconter la vie de sa famille, avec ses deux petites soeurs Janelle et Sarah, leur père et surtout le centre de la famille : leur mère, Sally, dont la tristesse semble faire partie désormais de sa personnalité.

Odella va tenter de comprendre comment cet accident va façonner à jamais la vie de sa mère et par extension, la vie de leur famille. De nombreux secrets vont alors tomber...

Le récit est construit de telle façon que le lecteur se retrouve constamment entouré de souvenirs, souvenirs de la grand-tante d'Odella, Gloria, très beau personnage dont les amours secrets (encore des secrets !) nous sont révélés avec pudeur, souvenirs d'Odella, d'instants heureux avec ses petites soeurs, des derniers souvenirs qu'elle possédait de sa mère. Au fil des différents points de vue des personnages, suivant les époques, les pièces du puzzle s'imbriquent et la vérité se dessine...

Mais ce roman est plus qu'un simple récit de secrets de famille, au-delà se dessine la prise de maturité d'Odella, contrainte à grandir trop vite à cause du départ de sa mère, devenue à son tour pivot d'une famille. Odella va grandir, découvrir qui elle est en comprenant l'histoire de sa famille. Elle va faire de belles rencontres, notamment Jimmy, grâce à qui elle va découvrir le désir amoureux.

J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur, tout en sensibilité, avec beaucoup de tendresse pour tous ses personnages (je pense notamment à Gloria et aux beaux moments fraternels entre les trois soeurs, Odella, Janelle et Sarah). Un très beau roman, à la fois nostalgique et pleins de ses petits détails qui en font la saveur.

"Par une belle et douce journée de la fin août, nous sommes assises dans le passage couvert, Janelle et moi. Nous partageons un bol de raisins blancs. Janelle épluche méticuleusement les raisins un à un de ses longs doigts fins parce qu'elle n'aime pas les petites peaux. Quand elle en a épluché trois, elle les fourre dans sa bouche, les mâche rapidement et les avale. Tous ces efforts pour un minuscule instant de plaisir me font sourire ; je me demande si elle les mangera de la même manière quand nous serons vieille."

Posté par Caroline Dumont à 10:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Mistik Lake de Martha Brooks

    Je l'avez pris à la bibliothèque mais j'en avais pris trop à la fois, je n'ai pas eu le temps de le lire... c'est dommage, tel que le présente ça a l'air très bien !

    Posté par encorunehistoire, 09 mai 2013 à 14:32 | | Répondre
Nouveau commentaire